Fixer des objectifs concrets et mesurables à des graphistes

Le défi

Contrairement aux métiers centrés sur le business, il n’est pas toujours aisé de définir des objectifs concrets et mesurables pour des graphistes. Ceux-ci vont donc plus souvent être évalués sur l'esthétique de leurs créations que sur l’impact qu’elles pourront avoir.

 

Il est cependant important de trouver une façon de mesurer la performance de ses graphistes, et plus largement de ses profils créatifs, pour les encourager à adopter une approche centrée sur l’impact business.

La bonne pratique de Thomas

Lorsque Thomas demande à un.e de ses graphistes de produire des visuels pour une campagne, il crée un binôme avec le Lead Generation Manager en charge de cette campagne et leur donne un objectif commun.

 

Cet objectif est généralement facilement mesurable, par exemple le nombre d’inscriptions ou de téléchargements générés par la campagne. 

 

Cela permet à ses graphistes de se concentrer, non pas uniquement sur l'esthétique de leurs créations, mais surtout sur l’impact business que celles-ci vont produire. Ils vont par exemple chercher à identifier les messages et les éléments visuels les plus performants en créant plusieurs variations et en mettant en place des séquences d’A/B testing avec les Lead Generation Managers, pour ensuite optimiser leurs créations.

L'apprentissage

Les missions des graphistes ne sont pas toujours simples à objectiver et mesurer. Pour y remédier, vous pouvez créer des binômes composés d’un.e graphiste et d’un.e profil business en fixant des objectifs communs. Cela va avoir pour conséquence de responsabiliser et d’engager vos graphistes sur l’impact de leurs créations.